Bonnes pratiques d'utilisation sécuritaire de chariots élévateurs

Dans presque chaque établissement de manutention à travers le pays, les chariots élévateurs jouent un rôle vital. Ils sont des outils indispensables qui améliorent à la fois le niveau de productivité et de rentabilité. Un chariot élévateur peut permettre à une seule personne d’achever les tâches de plusieurs en un quart de temps et avec une utilisation adéquate, leur achat représente un investissement sûr et fiable.

Cependant, les équipements de manutention sont bien souvent mal entretenus ou utilisés, et même lorsque ce n’est pas le cas, des accidents peuvent toutefois survenir. Des renversements, des collisions et des problèmes d’ergonomie entraînent des milliers de blessures au travail chaque année. Le meilleur moyen de protéger vos caristes est de discerner comment et pourquoi ces blessures surviennent, et vous saurez ainsi les prévenir.

Voici 3 bonnes pratiques à suivre pour diminuer vos risques de dommages corporels et matériels causés par des incidents de manutention et de levage.

  1. Formation, formation, formation
    Selon des études menées expressément dans le but de prévenir des accidents du travail et des maladies professionnelles, une formation en conduite de chariots élévateurs améliore de 61 % les compétences des caristes. En revanche, le manque ou l’absence de formation peut non seulement blesser les travailleurs, mais aussi affaiblir la rentabilité d’une entreprise. En plus de risquer leur santé et celle de leurs collègues, des caristes non qualifiés peuvent aussi provoquer des accidents causant des dommages matériels, des pertes de stock, des coûts d’entretien et des primes d’assurance élevées. Et si vous recherchez une dernière raison d’exiger une formation du personnel, les amendes exigées par la CSST suite à une infraction en sont une convaincante : le montant d’une amende peut atteindre 60 000 $ pour une première offense et 150 000 $ pour une récidive.
  2. Conformité aux normes de sécurité du cariste
    Bien entendu, seuls les caristes ayant reçu une formation et une certification adéquates devraient conduire un chariot élévateur. De plus, lors de chaque utilisation, ils devraient garder en tête des règles de sécurité fondamentales. Ne laissez personne s’asseoir ou se tenir debout sur des accessoires de levage ou de chargement. Assurez-vous de placer et de répartir correctement toutes les charges. Ne permettez pas aux caristes et aux piétons de passer sous la partie élevée d’un équipement de manutention. Vérifiez que les charges respectent la capacité nominale du chariot élévateur. Exigez le port de la ceinture de sécurité et l’utilisation de la signalisation de circulation en tout temps. Et finalement, planifiez des inspections de levage et une maintenance régulière de tous les chariots élévateurs.
  3. Choix et achat d’équipement
    Avant d’investir dans l’acquisition d’un nouveau chariot élévateur pour votre flotte, faites une recherche approfondie pour trouver le modèle le plus sécuritaire et s’adaptant le mieux à vos besoins. Choisissez l’équipement de manutention qui peut satisfaire entièrement les demandes de votre lieu de travail, y compris vos types de charges, les largeurs de vos allées, et les conditions de travail qui sont essentielles à votre entreprise. Toyota offre une large gamme variée de chariots élévateurs et d’accessoires qui peuvent manier de lourdes charges et différents types d’application. Visitez notre site Web pour découvrir nos modèles et dénicher un chariot élévateur capable de déployer une qualité de travail aussi élevée que celle de votre personnel.

Contactez les experts de chez Liftow pour obtenir plus de renseignements.