L'histoire du chariot élévateur : la connaissez-vous?L’histoire du chariot élévateur remonte à la fin des années 1800 alors que la guerre de Sécession tire à sa fin et que la « période dorée » de l’Amérique (le « Gilded Age ») bat son plein. Le développement industriel est en plein essor aux États-Unis, au même moment où les usines et les entrepôts s’emparent des régions urbaines, augmentant à la fois leur taille et leur portée. Jusqu’au tournant du siècle, la majeure partie de cette croissance s’était réalisée de manière horizontale; suivant une hausse de stocks et d’activités de fabrication, l’empreinte d’un bâtiment donné s’élargissait en largeur, et non en hauteur. Mais la densité croissante des zones métropolitaines et l’accélération des procédés de fabrication forcent les établissements à adapter leurs normes de hauteur à une manière plus pratique de manœuvrer et d’emmagasiner la marchandise.

Jusqu’alors, des treuils et des systèmes de poulies permettaient habituellement la manutention verticale d’objets et l’accès à de hautes étagères. Ces mécanismes de levage étaient depuis longtemps les méthodes privilégiées pour accomplir les tâches de manutention et d’empilage. Cependant, dans un environnement gagnant de plus en plus en hauteur, les limites de ces méthodes en matière de sécurité et de commodité conduisent à l’invention des premiers chariots de levage vertical (aussi appelés chariots à plate-forme) vers l’année 1900.

Ces engins sont des chariots à roues dotés de plateformes en bois pouvant être élevées et abaissées, mais possédant une portée très limitée. L’ajout de batteries de traction et de moteurs électriques au cours des décennies suivantes augmentent malgré tout leur puissance et leur capacité. Ce n’est toutefois qu’en 1917 que Clark développe dans leur usine de fabrication d’essieux la toute première version du chariot élévateur à contrepoids et à cariste assis que l’on connaît aujourd’hui. Alors connu sous le nom de « Tructractor » et initialement conçu à l’usage unique de Clark, cet ancêtre du chariot élévateur est constitué d’un tracteur muni d’un plateau ou d’une caisse de marchandises nécessitant un chargement et un déchargement manuel. Plusieurs visiteurs intéressés à utiliser le chariot pour leurs propres activités demandent même à Clark de leur fabriquer des chariots additionnels avec diverses améliorations.

L'histore du chariot élévateur : le « Tructractor »

Un « Tructractor » aux environs de 1920 (Mention de source)

Dès 1920, les moteurs hydrauliques font leur apparition, et en 1923 Yale développe un chariot électrique équipé d’un mât surélevé et de fourches dans le but précis de lever des charges : c’est ainsi que naît le premier chariot élévateur. Toutefois, même avec leurs avancements modernes, ces premiers prototypes restent limités quant à leur utilité et leur popularité, du moins jusqu’en 1930. Cette année marque alors la standardisation de la palette qui vient à son tour simplifier les méthodes de levage, de chargement et de gerbage. L’arrivée de la Seconde Guerre mondiale entraîne soudainement de plus grands besoins d’équipements de levage et de chargement. Puis les années 1940 voient l’évolution rapide du chariot élévateur à travers plusieurs phases, solidifiant sa place comme une pièce d’équipement courante dans presque tous les lieux de travail du domaine de la manutention.

L'histoire du chariot élévateur : la connaissez-vous?

De nouveaux modèles font leur entrée durant les années 1950 et offrent plus de puissance et une plus grande polyvalence. Leur taille réduite mène à l’introduction du chariot élévateur pour allées étroites, un équipement permettant la manutention de charges lourdes lors de manœuvres dans des espaces très restreints. Depuis ce temps, les chariots élévateurs ont continué de se développer, améliorant constamment les commandes du moteur et les capacités nominales de même que la sécurité et le confort du cariste.

L'histoire du chariot élévateur : la connaissez-vous?

Dans l’époque actuelle, la technologie visant les chariots élévateurs a évolué parallèlement à des notions modernes telles que les solutions de gestion de flotte et les bonnes pratiques de durabilité. Aujourd’hui, les concepteurs et les équipes de développement de chariots élévateurs visent à augmenter davantage la sécurité et le rendement énergétique de leurs produits. Les fabricants continuent de rechercher de nouvelles façons d’aider l’industrie de la manutention, poussant entre autres le développement des chariots élévateurs à faible taux d’émission et ceux munis de piles à combustible, sans oublier les modèles « intelligents » connectés aux systèmes de gestion des stocks.

Pour en savoir plus sur les dernières technologies qu’offrent les chariots élévateurs de Toyota, contactez l’un de nos experts en manutention chez Liftow.