L’usine de fabrication de chariots élévateurs Toyota

Au cœur de la ville de Columbus en Indiana se trouve une usine de fabrication produisant 99 % de tous les chariots élévateurs Toyota vendus en Amérique du Nord. Fêtant son 25e anniversaire cette année, l’usine a élargi sa superficie de 280 000 pieds carrés à plus d’un million de pieds carrés depuis son ouverture en 1990. Avec un personnel de plus de 800 personnes, l’établissement fabrique en moyenne 160 unités par jour, produisant annuellement plus de 30 000 chariots élévateurs Toyota exportés dans 20 pays.

En plus de cette remarquable productivité, l’usine se distingue par sa polyvalence. En effet, plus de 60 différents modèles de chariots élévateurs à moteur électrique y sont fabriqués, en plus d’une gamme de chariots élévateurs à moteur à combustion interne dont les capacités de levage varient entre 3 000 lb et 17 000 lb. L’usine opère à tout moment trois chaînes de montage reposant sur différentes étapes de production, dont la fabrication du métal, le montage, la soudure, le poudrage électrostatique et la distribution.

Mais au-delà de sa production supérieure et de ses opérations complexes, l’usine se démarque également par ses trois principales caractéristiques de gestion : une production allégée, un travail d’équipe et un engagement envers « kaizen », le terme fétiche de Toyota exprimant le désir d’amélioration continue.

Afin d’assurer la mise en pratique constante de ces principes de base, les employés et les chefs d’équipe de l’usine de Columbus adoptent un horaire quotidien qui incorpore de courtes réunions permanentes pour garantir un travail mené en pleine coordination avec un personnel restant en tout temps sur la même longueur d’onde. Dans chacune des aires de travail, le matin s’amorce avec une réunion d’équipe complète qui débute avec une prise des présences, suivie d’une discussion sur le programme de la journée, les problèmes qui pourraient avoir un impact sur la qualité ou la sécurité du produit, les actualités de l’entreprise et les idées d’amélioration.

Une fois cette première rencontre terminée, les superviseurs s’assemblent pour discuter des présences et décider des mesures à prendre afin de couvrir toutes les absences. À l’aide d’une matrice de compétences, ils assurent la bonne répartition des compétences disponibles pour faire en sorte que chaque groupe puisse atteindre ses exigences de production. Toutes les deux heures au cours du quart de travail, les chefs d’équipe se réunissent à nouveau pour vérifier que la production se déroule comme prévu et que tous les besoins sont satisfaits.

À la fin de l’horaire de travail, chaque équipe se rassemble une fois plus pour discuter des difficultés rencontrées au cours de la journée, y compris les problèmes précis de production, les solutions temporaires, la planification de mesures correctives permanentes et les délais prévus. Selon les principes de « kaizen », la direction demande à chaque superviseur de soumettre trois idées d’amélioration chaque mois. Loin d’exiger que ces idées soient révolutionnaires, cet exercice ne demande qu’une attention particulière sur des petits perfectionnements qui pourraient faciliter le développement de l’entreprise.

C’est cette attention dévouée sur l’amélioration et le service client qui permet à l’usine de Columbus de fabriquer un grand nombre de chariots élévateurs personnalisés aux besoins de ses clients. En effet, même si l’usine produit des produits standards, près de 75 % de tous les chariots élévateurs sont construits avec des pièces répondant à des besoins spécifiques de clients. Bien que ce mode de production pose assurément des défis quotidiens à l’équilibrage des chaînes et à la livraison des matériaux de l’usine, les gains de parts de marché et la satisfaction des clients acquis au fil des ans appuient largement cette stratégie privilégiée.

Pour obtenir plus de renseignements sur l’usine de Columbus et son alignement avec les principes de Toyota, ou pour savoir comment ces concepts pourraient améliorer la productivité de votre propre entreprise, contactez l’un des représentants commerciaux d’équipement industriel de Toyota de chez Liftow.

Mentions de provenance : reliableplant.com, assemblymag.com