Utilisation de chariots élévateurs en conditions hivernales - Partie 2 — Liftow Toyota Forklift Dealer & Lift Truck Training Passer au contenu
ÉVÉNEMENT DE LIQUIDATION TORA-MAX. Obtenez votre transpalette Tora-Max dès aujourd’hui !
ÉVÉNEMENT DE LIQUIDATION TORA-MAX.
En | Fr
Forklift Operation in Winter Conditions - Part 2

Utilisation de chariots élévateurs en conditions hivernales - Partie 2

L’utilisation d’un chariot élévateur en conditions hivernales peut poser des problèmes de santé et de sécurité, mais aussi de productivité et d’efficacité. Une mauvaise décision d’un dirigeant peut causer la destruction ou la perte de produits, et pire encore, des chariots élévateurs peuvent déraper ou basculer, des collisions peuvent se produire, et tous ces incidents évitables peuvent causer du tort à la fois aux employés et au matériel.

La semaine dernière, nous avons passé en revue quelques conseils sur l’utilisation de chariots élévateurs en hiver, en mettant l’accent sur la formation et le comportement des employés. Cette semaine, nous verrons plutôt quelques notions sur les caractéristiques et l’entretien des chariots élévateurs. Gardez ces réflexions à l’esprit si vous êtes responsable d’une opération de manutention avec une composante extérieure dans une région où les hivers sont froids.

Louer ou acheter : la météo est un facteur de décision

Votre décision de louer ou d’acheter un chariot élévateur est peut-être la plus importante que vous avez à prendre. Examinez soigneusement les chiffres et comparez les coûts spécifiques à l’achat (paiement d’intérêts, entretien à long terme, responsabilité tout au long de l’année) aux coûts spécifiques à la location (historique mécanique inconnu, durée de location courte, aucun contrôle sur la façon dont les chariots sont entretenus ou entreposés). Si vous n’utilisez vos chariots que sporadiquement en hiver, envisagez de les louer.

Choix d’un modèle de chariot

Si vous décidez d’acheter, choisissez un chariot doté de systèmes de régulation de la traction et de la manutention, d’une cabine fermée et d’un système de stabilité qui aideront vos employés à affronter les conditions hivernales. Avant d’investir dans un modèle, prenez en compte tous les détails, par exemple le carburant utilisé, les exigences d’entretien et la visibilité à 360 degrés pour le cariste. Comprenez que l’investissement dans la sécurité des employés peut avoir un coût financier modeste.

Tenez compte de la taille et des capacités de levage

Quelle est la largeur des allées de votre entrepôt? Quelle est la hauteur de vos étagères? Un chariot élévateur de basse capacité (en termes de taille et de force) peut devoir faire un plus grand nombre de trajets, ce qui peut se traduire par plus d’usure au froid – tant pour le chariot que pour vos employés. Un plus gros chariot peut signifier des enjeux plus élevés et des dommages plus importants en cas de glissement ou de collision.

Modifiez l’environnement si nécessaire

Le chariot que vous choisissez peut atténuer ou éliminer certains dangers potentiels de l’hiver sur les lieux de travail, ce choix n’est pas votre seule option. Vous pouvez également chercher à réduire les pentes et à préserver l’intégrité des surfaces dans les zones de travail. Plutôt qu’une surface de béton, essayez du gravier. Au lieu de seuils humides qui peuvent facilement devenir glacés, installez des recouvrements qui protègent le sol contre les précipitations. Rendez la zone plus sûre pour les travailleurs et les chariots en modifiant les lieux physiques afin d’améliorer la visibilité, de réduire les distances de déplacement, etc.

Article précédent Comment la location d’un chariot élévateur peut vous aider à gérer une augmentation de volume imprévue
Articles suivant Utilisation de chariots élévateurs en conditions hivernales - Partie 2

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires

Contact Form










Terminez le défi Captcha/Captcha sans correspondance.

Download Brochure Form